Lucie Tarrade & Morgane Vallée – Hiver

Cet Hiver avec ALT

Lucie Tarrade & Morgane Vallée

Actualités

  • Les 14 et 16 Octobre, à 20H, une étape de travail de Camille sera montée à l’Espace Icare, 31 boulevard Gambetta 92130 Issy-les-Moulineaux (métro 12, station Corentin Celton).
  • Parallèlement, Morgane et Lucie entamerons un nouveau projet de co-écriture, sous la forme d’une mosaïque de monologues.

Biographie

Morgane Vallée et Lucie Tarrade se rencontrent en 2009 au conservatoire de Clamart.

Une fois leur formation achevée, Morgane intègre l’ESAD dont elle sort diplômée en 2017. Elle y travaille notamment avec Laurent Sauvage, Julie Deliquet, Cyril Teste, Philippe Malone, Christiane Jatahy ou encore Wajdi Mouawad. Elle est diplômée en 2018 d’un master de recherche en théâtre à l’université Sorbonne Nouvelle. Elle rédige son mémoire sur le renouveau des arts du cirque contemporain sous la direction d’Eloi Recoing et Julia Gros-de-Gasquet.

De son côté, Lucie travaille en tant que comédienne dans plusieurs compagnies, notamment la compagnie de l’Absinthe (Wilhem Mahtallah) et la compagnie Reverii (Kevin Chemla). Portant un grand intérêt aux fonctionnements humains, Lucie est titulaire d’une licence en psychologie, à l’Institut d’Enseignement à Distance de Paris VIII. Études qu’elle poursuivra en master de drama-thérapie.

En 2018, Morgane et Lucie fondent la compagnie États Sœurs. C’est dans ce cadre là qu’elles écrivent leur pièce Camille et qu’elles le mettront en scène à l’automne 2019.

 

Découvrez le texte programmé dans la Saison #3 : Camille

Résumé

Camille est entre deux âges. Il.elle va quitter l’enfance pour entrer dans cette période obscure et redoutée de l’« adolescence ». Camille est une personne très différente ; excessive et hypersensible. A l’école, Camille s’enferme dans des rapports conflictuels et violents avec ses camarades de classe et passe le plus clair de son temps collé.e dans le bureau du directeur. À la maison, ses parents, Papa et Maman, ne savent pas comment gérer cet.te enfant si ingrat.e et difficile. Ils sont bien trop occupés à être des stéréotypes d’eux-mêmes et ne parviennent pas à voir Camille au-delà du filtre de l’enfant désiré qui déçoit. Enfermé.e dans sa solitude, Camille va un jour faire advenir Le Monstre, une créature au-delà du genre et de la morale qui va l’accompagner dans l’affirmation de son identité. Il attend, il rode, il observe, il échange avec Camille et lui propose diverses expériences plus ou moins transgressives. Grâce à lui, Camille passe par des étapes clés de l’adolescence ; la puissance du corps, l’affirmation de la différence, la possibilité du choix, la sexualité… etc. Mais Le Monstre en veut toujours plus…

 

Extrait

C’est le petit matin. Un jour de la semaine. Un jour d’école. Camille est seul·e dans la cuisine.

Camille : Tu préfères les Chocapics ou les Miel Pops ? Tu préfères les Chocapics. Tu préfères les Miel Pops ?
Tu préfères les Miel Pops. Si. Dans le nez c’est mieux dans le nez les Miel Pops plus plus plus ergonomique la petite boule toute ronde dans le nez. Ça glisse tout droit dans le nez héhé.
Dans le pif ! Hop!
Les Chocapics ça se coince les Chocapics c’est c’est mauvais pour la cloison
Nasale. Parce que c’est la ferme C’EST LA FORME ! C’est la forme c’est celle d’un bateau d’un navire d’un petit navire minuscule une coque là comme ça avec les rebords qui rebiquent et qui brûlent tout à l’intérieur. Du nez. A l’intérieur du nez. Qui brûlent leur race de de coque
coque comme un coq coq coq coqCORICOOOO!

Silence

Le soleil est pas là. Pas levé. Pas Papa pas Maman pas personne
La cloison nasale c’est le
Truc là, le truc entre l’arête enfin le truc extérieur et le trou, le tuyau du nez la muqueuse. On peut dire ça ? On peut dire ça ? La muqueuse est-ce qu’on peut dire ça ? Hein ? Hé ho ! S’il-vous- plaît ? Est-ce qu’on Est-ce qu

Silence

S’il est coincé alors c’est pas comme les Legos, comme avec les Legos, les petits d’un bloc ou même deux, ou même les carrés la grande Julie c’est carrément un carré qu’elle s’est foutu dans sa foutue narine son foutu naseau de grande tige débile SON SALE GROIN DE DÉBILOSSE
DE FACE DE PET STUPIDE

Photo : Johann Weber